SM le Roi: l'attachement du Maroc à la marocanité du Sahara n'a d'égal que sa volonté de trouver une solution politique négociée

 

SM_LE_ROI


 

 

 

 

SM le Roi Mohammed VI: l'attachement du Maroc à la marocanité du Sahara n'a d'égal
que sa volonté de trouver une solution politique négociée

 

 

 

 

"L'attachement du Maroc à la marocanité de son Sahara n'a d'égal que
sa volonté de trouver, pour le conflit artificiel suscité autour
d'elle, une solution politique négociée qui confère à nos provinces du
Sud une autonomie permettant à leurs populations de gérer leurs
propres affaires régionales dans le cadre de la souveraineté du
Royaume, de son unité nationale et de son intégrité territoriale", a
affirmé SM le Roi Mohammed VI
.

"Les efforts que Nous ne cessons de déployer pour parvenir à une
solution consensuelle et définitive, participent de notre attitude
positive à l'égard des recommandations judicieuses des Nations unies
et de leurs bons offices", a souligné le Souverain.

SM le Roi a indiqué, à cet égard, avoir confirmé, en recevant le
nouvel envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies, la
disposition du Royaume à coopérer sincèrement avec lui et, à travers
lui, avec l'Organisation onusienne. "Nous l'avons assuré de la
disponibilité de notre pays pour s'engager dans des négociations
sérieuses et responsables et pour prendre des initiatives positives à
même de conduire à un règlement juste de ce différend créé de toutes
pièces, et ce, dans un esprit de confiance et de responsabilité, et
suivant une vision prospective clairvoyante", a dit le Souverain.

SM le Roi a, par ailleurs, annoncé sa décision de consulter les partis
politiques pour "voir comment ils conçoivent concrètement l'exercice
de l'autonomie dans le cadre de la souveraineté du Royaume".

"Fidèle à l'esprit de la Marche Verte qui a permis la libération du
Sahara grâce à une mobilisation générale, et attaché à l'approche
démocratique fondée sur l'implication de toutes les forces vives de la
nation dans la défense de la marocanité de son Sahara, Nous avons
décidé de consulter les partis politiques, eu égard à leur rôle
fondamental dans les grandes questions nationales, pour voir comment
ils conçoivent concrètement l'exercice de l'autonomie dans le cadre de
la souveraineté du Royaume, et ce, en vue d'affiner la proposition que
le Maroc compte présenter à ce sujet", a affirmé le Souverain.

SM le Roi a appelé de nouveau "toutes les instances et les
organisations nationales à remplir la mission qui leur incombe dans la
mobilisation de l'opinion publique et l'encadrement effectif et sur le
terrain des citoyens pour consolider leur adhésion massive, consciente
et responsable à cette sage orientation, dans le cadre de l'unanimité
nationale sans faille autour de la question nationale, et à mobiliser
davantage de soutien international à cet égard".

"Nous les exhortons, en outre, à davantage de vigilance et de
mobilisation pour la levée du siège imposé à nos citoyens séquestrés
dans les camps de Tindouf", a ajouté le Souverain soulignant que "leur
avenir se trouve dans un Maroc démocratique, uni et à même de leur
garantir toutes les conditions propices à l'exercice d'une citoyenneté
pleine et entière et à une vie libre et digne".

Et SM le Roi de poursuivre qu'"au même titre que les partis
politiques, les populations et les élus de la région, notamment les
chefs de tribus, connus pour leur expérience, leur sagesse et la haute
estime dont ils jouissent auprès de Notre Majesté, seront consultés à
leur tour pour recueillir leurs vues sur le projet de mise en oeuvre
d'une régionalisation avancée et adaptée aux spécificités de cette
région de la patrie qui Nous est chère. Ils seront également associés
à la restructuration du Conseil Royal consultatif pour les Affaires du
Sahara, en reconnaissance de leur attachement sincère aux valeurs
sacrées et immuables de la Nation, ainsi que pour leur bonne
appréciation des questions qui préoccupent la région et des
aspirations de ses populations".

Le Souverain a tenu à réaffirmer l'importance qu'Il attache à ce
Conseil, dont "Nous entendons faire une institution agissante oeuvrant
pour le développement des provinces du Sud et pour la défense de leur
marocanité".

"Nous voulons que cette instance soit de composition équilibrée et
ouverte non seulement sur les fidèles dignitaires de ces provinces,
mais aussi sur les nouvelles élites et les associations agissantes de
la société civile, notamment les jeunes et les femmes", a affirmé SM
le Roi.

Le Souverain a rappelé que "ces provinces ont vaillamment affronté et
déjoué les complots ouvertement ourdis par les adversaires de notre
intégrité territoriale dans le vain espoir de porter atteinte à leur
marocanité". "A cet égard, malgré leurs manoeuvres désespérées, le
Maroc, fort de la justesse de sa cause et de son refus unanime de
renoncer à la moindre parcelle de son Sahara, est resté attaché aux
liens de fraternité et de bon voisinage, privilégiant la voie du
dialogue et les options pacifiques, faisant ainsi preuve de sagesse et
de circonspection", a ajouté le Souverain.

"Faire prévaloir ces vertus constitue, Nous en sommes convaincu, la
voie la plus indiquée pour sortir de l'impasse qui perdure au sujet de
ce différend artificiel, et faire régner la coexistence et la
concorde, gages de la concrétisation des ambitions des générations
montantes et de leur aspiration à l'unité et à l'édification d'un
avenir maghrébin commun", a souligné SM Le Roi.

Au début de Son discours, SM le Roi a exprimé Sa ferme condamnation de
l'enlèvement méprisable par des bandes terroristes en Irak, des deux
citoyens marocains employés de l'Ambassade du Royaume à Bagdad.

"Comme toi, Nous avons suivi avec une vive inquiétude et une profonde
indignation, les péripéties de ce crime odieux que fustige le peuple
marocain, dont toutes les composantes et les différentes sensibilités
lancent des appels humanitaires et entreprennent des démarches
inlassables pour obtenir la libération des deux otages", a dit le
Souverain.

"En dénonçant avec vigueur ces agissements inqualifiables et
démentiels que condamnent toutes les morales et les religions, Nous
gardons l'espoir que ces auteurs retrouveront la raison et rendront
leur liberté à ces deux citoyens innocents qui appartiennent à un pays
arabe et musulman n'ayant épargné aucun effort pour soutenir le peuple
irakien frère dans l'épreuve qu'il traverse, en l'incitant à
privilégier la voie du dialogue et en l'appelant à la modération pour
qu'il puisse sortir de sa crise", a affirmé SM le Roi.

Retransmis par :Acharif moulay abdellah bouskraoui

Posté par bouskraoui à - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur SM le Roi: l'attachement du Maroc à la marocanité du Sahara n'a d'égal que sa volonté de trouver une solution politique négociée

Nouveau commentaire